mardi 3 juin 2014

"Le chant des plaines" Kent Haruf. Pavillons poche


Holt, Colorado

Quand Maggie Jones fait appel aux frères Mc Pheron pour venir en aide, héberger, une jeune lycéenne enceinte qui vient de se faire mettre dehors par sa mère, ceux-ci sont dubitatifs...
Il faut dire que ces deux vieux garçons de 70 ans vivent ensemble dans leur vieille ferme depuis toujours. Les femmes, ils ne savent pas trop quoi en penser : ils n'en ont jamais connu de près... L'insémination de leurs génisses et la traite des vaches, ça, ils savent et c'est la seule comparaison maladroite qu'ils peuvent faire !

Ceci est un des quatre portraits que nous peint Kent Haruf dans ce très beau roman, une réédition.

Vous croiserez aussi, Guthrie, prof et père de deux jeunes garçons : Ike et Bobby qui distribuent les journaux à travers la ville de Holt avant d'aller à l'école. Ella, leur mère absente qui a quitté la maison. Puis Victoria, une jeune fille rêveuse en passe de devenir mère.

Un rythme lent et lancinant, des personnages attachants, un décor dépouillé, avec des pick-ups qui soulèvent la poussière !

Extrait (les deux frère Mc Pheron viennent de prendre leur décision à propos de Victoria) :

Harold : " ça va pas être un putain de pique-nique de catéchisme"
Raymond : " j'me souviens pas que tu sois jamais allé au catéchisme"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire